Les couches lavables et moi, c'est une grande histoire d'amour depuis une bonne douzaine d'années à présent.

FilleAinée a eu de gros soucis d'érythèmes fessiers suite à un muguet étant bébé...suivi d'une allergie aux couches jetables de Pamproute et Huggberck. Mon pédiatre de l'époque m'avait donc recommandé de lui mettre des cotocouches que l'on trouvait en pharmacie... sauf que ça coûtait un bras !!! Faire le calcul de ce que ça me coûterait jusqu'à sa propreté m'avait fait tomber à la renverse !

En parler à une réunion de mamans allaitantes m'a permis de découvrir qu'il existait des couches lavables bien différentes des langes que ma mère mettait à mon jeune frère bien des années auparavant. Des scratchs, des pressions, des élastiques "là"... j'ai trouvé cela vraiment chouette. Pour en acheter à l'époque par contre, ce n'était pas chose facile. Un seul revendeur en France et peu de choix. Soit. Je fais donc une première commande de couches lavables, de culottes et de quelques accessoires via Internet après avoir brifé l'Ex des bienfaits de ces couches pour les fesses de sa fille, sur le principe économique et écologique de la chose. Bien que dubitatif, il me laisse faire.

Des l'arrivée des couches à la maison, je me suis précipitée pour les mettre sur les fesses de FilleAinée... sans les laver... Grosse erreur !!! Urine qui n'est pas absorbée et glisse sur la couche, vêtements trempés, et le lendemain, plein de petits boutons sur tout le siège de ma fille... Gloups... je me suis demandée si les couches lavables étaient une si bonne idée que cela, mais l'investissement étant quand même important, je n'ai pas laissé tomber et j'ai persévéré. Les couches lavables n'étaient pas un souci en soit, c'était mon impatience et le fait que je ne sois pas bien informée sur leur usage qui posait un problème.

J'ai appelé mon vendeur, j'ai surfé sur les forums même si à l'époque il n'y avait pas vraiment d'informations disponibles sur le net mais surtout j'ai demandé aux mamans qui les utilisaient depuis longtemps de m'expliquer leur usage et leur entretien.

Une fois le coup de main pris, les bonnes informations de lavage et de séchage.... Franchement j'en étais vraiment très contente.... j'ai de ce fait, partagé mon expérience moi aussi, avec d'autres mamans, puis sur le net, j'ai cherché s'il existait d'autres fabriquants, d'autres modèles... Je venais de mettre le pied dans l'engrenage ! ;-))

PetiteChérie a testé un certain nombre de couches et de culottes de protections venant des quatre coin de la planète, les premières couches Tout En 1 (TE1 pour les intimes) notamment, et Fistond'Amour les dernières matières et innovations de l'époque (de 2004 à 2007).

Depuis, pour avoir travaillé toutes ces années dans différentes société en France et en Europe, j'ai rencontré au cours de mes pérégrinations un grand nombre de nouveautés. Le marché de la couche lavable a tout simplement explosé.En 2008 on pouvait compter 3 revendeurs de couches lavables sur Internet, en 2011 ils étaient déjà plus d'une centaine.

Les formes, les couleurs, les matières : le polaire, le chanvre, puis le bambou et à présent le Tencel, de nouveau tissus et textiles ont même été créés spécialement pour les couches lavables... c'est un engouement incroyable qui a investi les parents soucieux de leur environnement et du bien être des fesses de leurs petits. Des forums sont exclusivement réservé aux discussions sur et autour des couches lavables, la vente d'occasion c'est développé... et même de nombreuses mamans se sont mises à faire leur propres couches lavables puis à les proposer à la vente. D'où l'émergence d'une nouvelle catégories de travailleuses, celles que l'on appel aux USA les Wahms. (Working At Home Mums)

Certaines de nos Wahms françaises sont d'ailleurs devenues de vraies stars dans leur domaine. Elles ont ouvert des petites entreprises voir même des sociétés un peu plus importantes et proposent à leurs clients de vrais petits bijoux de couches lavables, presque des oeuvres d'art de confection et de broderies.

Aujourd'hui j'ai le bonheur d'avoir un nouveau p'tit testeur de couches sous la main ;-) Ce fut forcément pour moi une évidence qu'il soit en lavables... mais aussi une volonté évidente de tester le plus possible de nouveaux modèles/marques/matières.

Je vais donc profiter de ce blog pour vous faire partager mes essais, mes coups de coeur et mes déboires...

Si vous avez envie d'en savoir plus sur certains modèles, certaines marques, n'hésitez pas à me contacter je vous répondrais avec franchise et simplicité.

Si vous êtes fabriquant, revendeurs, je suis aussi ouverte aux tests sponsorisés... mais sachez d'avance que je serais honnête dans mes bilans. Pas de langue de bois ici ;-)

21-06-05 013

Fistond'Amour en 2005 avec une Vento Dauphin de Popolini

et dessous une couche ultra fit soft nature, toujours de Popolini