Si vous suivez les aventures du Crampon et de la maîtrise de ses sphincters, relisez le premier épisode ICI .

8 semaines plus tard, je crois que nous pouvons dire que le Crampon, à 34 mois est résolument "propre" de jour ... Je n'aime pas ce terme car à l'inverse il pourrait signifier qu'il était "sale" avant alors que ça n'a rien à voir.

Bref... il ne porte plus de couches et nous avons arrêté de nous balader la journée avec des couches dans le sac à langer.

A la maison il y a bien eu 3-4 petits accidents plutôt volontaires de la part du petit bonhomme, du genre :

- Crampon, tu veux faire pipi ? 
- Nan !
- Crampon tu dois aller sur le pot ?
- Nan !
- Crampon, pourquoi ton pantalon est mouillé ? 
- T'ot tard !
- Hum....

Mais plus aucun oubli depuis 3 semaines. 

En balade, en sortie, il peut se retenir longtemps, ou exiger un arrêt pipi dans l'herbe/bord de route/foret/champs si besoin pressant.

Les selles ce fut plus compliqué :/ il ne voulait pas. Il a pu se retenir durant 3-4 jours à plusieurs reprises, quitte à avoir mal au ventre. Il ne voulait que la couche. Durant 15 jours ce fut  un peu compliqué autant pour lui que pour nous de lâcher prise. Nous l'avons laissé gérer et apprivoiser comme il le souhaitait : avec ou sans couche, dans le petit pot ou les grands wc de la maison... il se retenait le plus souvent... et puis un jour, un déclic. Il a demandé à aller sur nos wc avec un petit banc pour y monter seul. La révélation du jour. Depuis, ça roule tout seul et il gère super bien !

A la garderie ce fut un peu plus compliqué. Il acceptait de faire pipi dans le "petit pot bleu" quand j'étais présente, de même dans les petits wc d'enfants, mais, sans moi, c'était un refus catégorique de sa part. Il pouvait se retenir toute la matinée sans faire une seule goutte dans son slip mais se trémoussait régulièrement en ronchonnant !

Et puis hier... une grande première ! Il a accepté de faire pipi à deux reprises dans les petits wc accompagné d'une des puéricultrice sans qu'elle ai même besoin de lui proposer.

Plus de couches non plus à la sieste, que ce soit à la maison, dans la voiture ou à la garderie. Si il le souhaite nous lui mettons une culotte d'entrainement. Sinon, juste son slip. (bon ok, je ne prends pas non plus de grands risques, le matelas est protégé d'une alèse iimperméable quand même hein, je suis téméraire mais pas fada ! lol !)

Le prochain épisode parlera certainement de l'anbandon des couches de nuit.... mais cela est une autre histoire qui n'est pas encore d'actualité ;-)

Morale de l'histoire : Il est impératif de laisser faire l'enfant. En fonction de ses envies et de ses non-envies. Ne pas y mettre d'affecte, pas de chantage, pas de sentiments, et surtout, surtout pas de menaces. Jamais ! 

Nous avons vraiment pu observer, qu'accompagner plutôt que de "vouloir apprendre" donne de bien meilleurs résultats, bien plus rapides et bien plus efficaces sur le long terme.

 

motricité fine

Le Crampon en pleine séance de motricité fine avec des relieurs de documents ! lol