Je ne les ai déposé chez leur père que depuis 24h et déjà ils me manquent.

C'est les vacances, le temps des retrouvailles, du temps qui passe doucement sans qu'on se prenne la tête sur les horaires, sans chamailleries sur les menus qui se doivent d'être plus équilibrés en période scolaire afin de contrebalancer ceux de la cantine... c'est le temps de prendre le temps. On ne part peut être pas en vacances loin de la maison, on ne fait peut être pas des choses extraordinaires, mais on se bouge un peu, tranquillement : cinéma les jours de pluie, piscine du jardin ou aquaspace, shopping, repas/soirées chez des amis...

Mais aussi le temps de devoir se séparer par tranches de 15 jours. C'est long 15 jours. C'est d'autant plus long qu'on savoure encore plus les 15 jours durant lesquels ils sont là. Bon ok, j'avoue que je n'apprécie pas du tout leurs chamailleries, les noms d'oiseaux qu'ils se balancent à la tète, le bazar permanent de la chambre de FilleAinée ou le Fistond'Amour qui tourne en rond faute de vouloir aller jouer dehors avec les gamins du village... mais ils sont là. C'est rassurant. C'est vivant. Pas de le temps de dormir, mais pas le temps non plus de s'ennuyer. Chaque journée est différente et contient son lot de surprises agréables ou de déconvenues. 

Dans 15 jours ils seront de nouveau avec nous. Les mêmes et pourtant déjà différents. La rentrée approchera doucement mais sûrement et il sera temps d'envisager de la préparer... sans trop de stress encore...

Profitez de vos vacances mes loulous.... à bientôt.

20130607_194239_1